Mostra 2021 : Bong Joon-ho, Virginie Efira et Chloé Zhao sont dans le jury

Il y a 6 jours 23

Le festival international du film de Venise, qui se déroulera en septembre, vient d’annoncer la liste des jurés de cette édition 2021.

Prévue du 1er au 11 septembre 2021, la 78e édition de la Mostra de Venise a annoncé, ce mercredi 21 juillet, la composition de ses jurys. En tout, ce sont 15 cinéastes qui ont été choisi·e·s pour les trois sections du festival : 8 femmes et 7 hommes.

Des jurés de taille

Côté compétition principale, c’est au réalisateur coréen Bong Joon-ho (Palme d’or 2019, et césarisé et oscarisé en 2020 pour Parasite) que revient la prestigieuse présidence. À ses côtés, on retrouve l’actrice franco-belge Virginie Efira (remarquable dans le dernier Paul Verhoeven, Benedetta), la cinéaste chinoise Chloé Zhao (derrière le très acclamé Nomadland, qui a obtenu le Lion d’or 2020) et l’actrice et productrice canadienne Sarah Gadon (aperçue notamment dans Ma vie avec John F. Donovan en 2018 de Xavier Dolan).

Se joignent à elles, le réalisateur et scénariste italien Saverio Costanzo (Private, 2004 et La Solitude des nombres premiers, 2010), l’actrice britannique Cynthia Erivo (récemment vue dans le film de science-fiction de Doug Liman, Chaos Walking) et le documentariste roumain Alexander Nanau (Toto et ses soeurs, 2014).

>> À lire aussi : “Sweet Thing” : un presque premier film exaltant de jeunesse

Pour ce qui est de la section Orrizonti, c’est la Bosnienne Jasmila Žbanić, autrice du long-métrage Sarajevo mon amour (Ours d’or et prix du Jury œcuménique à la Berlinale en 2006), qui présidera le jury. Quant à la compétition dédiée aux premiers films, le réalisateur et producteur truc Uberto Pasolini (lauréat du prix Horizons à la Mostra de Venise pour son film Une belle fin en 2013) sera à la tête de ses jurés.

Prochaine étape pour le festival vénitien : l’annonce de son programme, prévue pour le 26 juillet 2021. La conférence de presse sera diffusée en live streaming.

>> À lire aussi : “Old” de M. Night Shyamalan : une fable horrifique et grinçante

Lire la Suite de l'Article