Audrey Diwan, la réalisatrice du film "L'Événement" sacrée à la Mostra de Venise pour son film sur l’avortement

Il y a 1 semaine 30

Le Lion d'Or du meilleur film lui a été décerné à l'unanimité par le jury du festival international du film de Venise en Italie. Une victoire pour la réalisatrice de 41 ans qui explique vouloir briser "le silence qui entoure le thème de l'IVG".

--'--

--'--

Copié dans le presse-papier !

La réalisatrice Audrey Diwan pose avec le Lion d\'or du meilleur film qu\'elle a reçu pour \"L\'Événement\" après la cérémonie de clôture du 78e Festival du film de Venise, le 11 septembre 2021 au Lido de Venise.La réalisatrice Audrey Diwan pose avec le Lion d'or du meilleur film qu'elle a reçu pour "L'Événement" après la cérémonie de clôture du 78e Festival du film de Venise, le 11 septembre 2021 au Lido de Venise. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

C'est la plus haute des récompenses du festival : Audrey Diwan, 41 ans, a reçu samedi 11 septembre le Lion d'Or pour son film L'Événement. Un prix qui sonne comme une détonation, un message puissant envoyé au monde, puisqu'il parle d'un sujet qui est, encore aujourd'hui, abordé avec gêne : l'avortement.

Pour en parler sur grand écran, Audrey Diwan a choisi d'adapter le roman autobiographique de l'écrivaine Annie Ernaux sorti en 2000, qui raconte son parcours pour avorter en 1963, avant la loi Veil de 1975 sur l'IVG. Ce parcours, c'est celui d'une étudiante de 21 ans, issue d'un milieu populaire, se retrouvant enceinte sans l'avoir souhaité, et qui cherche désespérément une faiseuse d'ange, hors la loi donc et surtout au péril de sa vie.  

Le jury a récompensé à l'unanimité un film audacieux, cru, dérangeant, et réaliste au point que pendant la projection à Venise, plusieurs hommes ont quitté la salle lorsqu'est arrivée la scène de l'avortement clandestin enduré par l'héroïne. Pour illustrer le malaise, en recevant son prix, Audrey Diwan a tenu devant la salle son Lion d'Or en l'air, sans dire un mot, pendant de longues secondes, avant d'expliquer : "Avec Annie Ernaux, nous avons beaucoup discuté sur ce silence qu'il y a quand on parle d'IVG, y compris de nos jours, et malheureusement vous savez ce qu'il en est ces derniers mois dans le monde."

J'ai fait ce film avec colère, avec envie aussi, je l'ai fait avec mon ventre, mes tripes, mon cœur et avec ma tête.

Audrey Diwan, réalisatrice de "L'Événement"

à la tribune de la Mostra de Venise

Audrey Diwan est une écrivaine qui est devenue éditrice, puis journaliste, scénariste, et enfin réalisatrice. Elle dit qu'elle ne veut pas faire de militantisme mais toucher au concret. Le concret, c'est son adhésion au collectif 50/50 qui défend une meilleure représentation des femmes dans les métiers du cinéma. Le concret, c'est ce film, L'Événement, qui traite d'une situation révolue ici, en France, mais terriblement d'actualité ailleurs, de la Pologne au Texas, en passant par nombre de pays en Amérique Latine, en Afrique, en Orient, en Asie. D'où l'importance de cette récompense : "j'ai essayé de mettre le spectateur à la place de cette jeune femme, a conclu Audrey Diwan à la tribune, pour que chacun vive son voyage. Avec ce prix, je sais désormais que ce voyage peut être fait, que l'on soit une femme ou que l'on soit un homme."

La réalisatrice Audrey Diwan pose avec le Lion d\'or du meilleur film qu\'elle a reçu pour \"L\'Événement\" après la cérémonie de clôture du 78e Festival du film de Venise, le 11 septembre 2021 au Lido de Venise. La réalisatrice Audrey Diwan pose avec le Lion d'or du meilleur film qu'elle a reçu pour "L'Événement" après la cérémonie de clôture du 78e Festival du film de Venise, le 11 septembre 2021 au Lido de Venise. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)
Lire la Suite de l'Article